Pollution de l’air : l’État condamné à payer 20 millions d’euros d’astreinte

Les seuils limites de pollution au dioxyde d’azote ont de nouveau été dépassés entre juillet 2021 et juillet 2022. Le Conseil d’État condamne l’État à payer deux astreintes de 10 millions d’euros chacune, après celle infligée en août 2021.